Archive Page 2

HELENE REPNINE I

Hélène Repnine est née en 1959 à Boulogne-Billancourt. Issue d’ une famille princière de l’ émigration russe venue en France après la la revolution de 1917, sa sensibilité artistique se nourrit de la culture slave.

HELENE REPNINE DANS SON ATELIER

En 2003, elle rencontre le peintre russe Serguei Toutounov qui l’ encourage à réaliser ses propres créations. Elle présente ses premières oeuvres en 2005 et expose dans sa région.

Sa peinture nous fait voyager à travers les contrées d’ ici et d’ ailleurs. Son ambition est de saisir la nature, de capter les variations de couleur pour donner une âme à sa peinture.

Le site de l’ artiste:

http://www.helenereptnine.fr

HELENE REPNINE: EGLISE RUSSE DERRIERE LES ARBRES

Publicités

MARINA VLADY A MOSCOU

Marina Vlady interprète en francais et en russe sur la scène du théatre des Nations à Moscou, du 6 au 15 février 2009: « Vladimir ou le vol arrêté », écrit par Marina.

MARINA VLADY

née MARINA CATHARINA DE POLIAKOFF-BAIDAROFF

en 1938 à Clichy-la-Garenne

Elle a partagé les combats du célèbre barde russe Vladimir Vissotsky pendant les douze ans de leur union. Marina Vlady chante et raconte leur histoire, l’ histoire de son combat, celle d’ un chanteur engagé, à l’époque soviétique.

MARINA VLADY ET VLADIMIR VISSOTSKY

Cette pièce a été présentée en France en novembre 2006 aux Bouffes de Nord, et maintenant les Moscovites ont le plaisir de la voir jouée en Russie, dans une mise en scène de Jean-Luc Tardieu.

NAUFRAGE

Je pensais que mon coeur échappé du naufrage

Dût être maintenant un peu plus avisé,

Mais quoi ! plus on le trompe et moins il est rusé,

Plus il vieillit au monde et moins il devient sage.

SIMEON – GUILLAUME DE LA ROQUE (1551 – 1611)

IVAN AIVAZOVSKI: NAUFRAGE (1876)

LA MER VAGABONDE

Je me vais comparant à la mer vagabonde,

Où vont toutes les eaux de ce grand univers,

Parce que mes ennuis et mes soucis divers

Desdencent de mon coeur d’ une fuite seconde.

SIMEON – GUILLAUME DE LA ROQUE (1551 – 1611)

IVAN AIVAZOVSKI: LA MER (1840)

LA PLEINE LUNE EN FEVRIER

Lune, quel esprit sombre

Promène au bout d’ un fil,

Dans l’ ombre,

Ta face et ton profil ?

ALFRED DE MUSSET (1810 – 1857)

IVAN AIVAZOVSKI: PLEINE LUNE (1849)

MALACHITE D’ OURAL

La malachite est un carbonate minéral, qui se forme dans la zone d’ oxydation des sulfures de cuivre. Cette pièrre est d’ une couleur verte intense et vibrante.

La malachite est extraite dans les monts Oural, en Russie, depuis le 8 ième siècle. La première moitíé du 19 ième siècle fut batisée « l’ époque de malachite ».

Les articles en malachite sont souvent dotés de détails en bronze doré, ce qui leur confère une apparence somptueuse.

Une extraordinaire coupe en malachite de plus d’ un mètre de diamètre, montée sur un trépied de bronze, vers 181o, allie la lourde beauté de la pierre verte de l’ Oural à l’ élégante arabesque de griffonnes dorées qui frôlent le style Empire.

COUPE EN MALACHITE (1810)

EREMITAGE / SAINT PETERSBOURG

LES FAMEUX OEUFS FABERGE IV

En 1917, la Russie soviétique nationalise les ateliers et réquisitionne tout les biens de Fabergé. Il part pour la Suisse pour le reste de sa vie. Fabergé décède à Lausanne le 24 septembre 1920. Ses enfants l’ enterreront auprès de son épouse dans le cimetière francais de Cannes.

Fabergé restera le plus grand joaillier au monde jamais égalé. En 2010, une grande exposition « Oeufs Fabergé » va se dérouler à Saint-Pétersbourg. En 2012, l’ unique musée consacré à Fabergé ouvrira ses portes.

Grâce à la générosité et la persévérance de certaines mécènes russes, une grande partie des objets précieux réalisés par Fabergé ont été rachetés et sont revenus en Russie.