Archives de 10 mars 2009

ONDINE


Ecoute ! – Ecoute ! – C’ est moi, c’ est Ondine qui

frôle de ces gouttes d’ eau les losanges sonores de ta

fenêtre illuminée par les mornes rayons de la lune.

Aloysius Bertrand (1807 – 1841)

HENRI FANTIN – LATOUR (1836 – 1904): ONDINE