EN ME PRIVANT DES MERS

En me privant des mers, de l’ élan, de l’ envol,

Pour donner à mon pied l’ appui forcé du sol,

Quel brillant résultat avez-vous obtenu,

Vous ne m’ avez pas pris ces lèvres qui remuent.

OSSIP MANDELSTAM ( 1891 – 1938 )

IVAN AIVAZOVSKY : LA MER PRÈS DE SAINT-PÉTERSBOURG (1835)

OSSIP MANDELSTAM ( 1891 – 1938 ), né à Varsovie et décédé près de Vladivostok, est un poète russe.

Il bénéficie d’ un entourage familial tendre et cultivé. Son père est un commercant en maroquinerie et sa mère enseigne le piano. Les parents d’ Ossip Mandelstam sont juifs.

Il suit des cours à Saint-Pétersbourg, puis à la Sorbonne à Paris. Dès 1911, Mandelstam est membre de la « Guilde des poètes » russes. Il ne compose plus de poèmes de 1920 à 1925, et se tourne vers la prose.

PORTRAIT: OSSIP MANDELSTAM ( 1891 – 1938 )

La préservation de la culture traditionelle prend pour lui un rôle central, et les autorités soviétiques mettent en doute – à raison – sa loyauté vis-à-vis du régime bolchevique. Il poursuit une oeuvre douloureusement solitaire et courageusement novatrice dans un climat très hostile et de plus en plus dangereux.

Ossip Mandelstam fut arrêté pour la première fois en 1934 et exilé à Tcherdyne. Après trois ans d’ exil, il est arrêté pour « acitivités contre-révolutionnaires » en 1938, et condamné à cinq ans de travaux forcés. Après avoir subi les pires humiliations, il meurt de faim et de froid, du côté de Vladivostok. Son corps et jeté dans une fosse commune.

Sa veuve Nadejda Mandelstam publie ses propres mémoires, « Espoir contre espoir » (1970) et « Fin de l’ espoir » (1974), qui décrivent leur vie.

CARTE POSTALE: OSSIP MANDELSTAM

10 Responses to “EN ME PRIVANT DES MERS”


  1. 1 Kitty décembre 11, 2008 à 2:50

    Hello Eva,
    I love the way the clouds are painted in this composition. The man seems as if he is in deep thought. One of the best places to be in deep thought is on the beach. I love the snow falling on your blog!
    Have a great day,
    Lydia

  2. 3 revelise décembre 11, 2008 à 6:20

    Coucou eva, superbe tableau, et très intéressant à lire ton article, on apprend beaucoup avec toi sur les auteurs russes, un beau partage que tu nous fait, je te souhaite une douce soirée bisous

    • 4 Eva décembre 11, 2008 à 6:52

      Coucou revelise,
      merci beaucoup pour tes gentils compliments. Tu sais que j’ aime beaucoup la culture russe, ma famille maternelle venant de la Lettonie et de la Russie.
      Bisous du soir

  3. 5 Lizotchka décembre 11, 2008 à 10:35

    Une fin terrible, comme des millions d’innocents emportés par les purges staliniennes… Pourquoi sont-ils morts? Combien de gens disparus…Quelle horreur!

    • 6 Eva décembre 12, 2008 à 1:16

      Tout-à-fait, Lizotchka !
      Les purges staliniennes en Russie et les purges hitleriennes en Allemagne sont les pires du monde. Des millions de morts – et pourquoi ? N’ oublions jamais ces époques !
      Bises et bonne nuit

  4. 7 Alain décembre 12, 2008 à 4:44

    Bonjour Eva
    Un poete qui mérite d’être connu ! Un tableau étonnant avec ce pêcheur dans la nuit !
    Bises et bon vendredi
    Alain

  5. 9 carole décembre 12, 2008 à 7:06

    jolie peinture!
    bon vendredi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :