HOMMAGE À MON GRAND-ONCLE KARLIS LAPINS

RIGA AVANT LA SHOA:

La capitale de la République lettonne était une ville multiculturelle, la communauté juive de Riga se composait d’ environ 30.000 personnes, ma famille maternelle parmi eux. Riga comptait environ 30 synagogues et de nombreuses écoles juives.

La communauté juive y prenait une place importante au sein de la société lettonne. Les Juifs de la Kourlande, partie ouest de la Lettonie, parlaient allemand et letton. Ceux de la Latgale, partie est près de la frontière russe, parlaient russe et yiddish. La plupart connaissait plusieurs langues.

La communauté juive de Riga était dispersée dans plusieurs quartiers de la ville. Les plus aisés occupaient des appartements dans les immeubles Jugendstil du centre. Leurs lieux de rencontres privilégiés étaient les petits cafés, notamment le café Rococo. Les plus pauvres habitaient le quartier de Moscou Vorstadt, où le ghetto juif sera établi par les nazis en octobre 1941.

La communauté juive de Riga fréquantait la grande synagogue de la rue Gogol. Cette splendide synagogue était brulée par les nazis, avec 300 Juifs enfermés à l’ interieur, le 4 juillet 1941.

LA GRANDE SYNAGOGUE DE RIGA

LA SHOAH – LA RÉSISTANCE – LES PARTISANS:

La Shoah a mis fin à la vie juive de Riga, comme sur tout le territoire letton. Plusieurs centaines de Juifs du ghetto de Riga organisèrent la résistance contre les Allemands. Des petits groupes tentèrent de s’ évader du ghetto pour rejoindre les partisans dans les forêts voisines. Les unités juives combattirent les nazis derrière les lignes de front.

PARTISAN JUIF PENDU PAR LES NAZIS AVEC UNE PANCARTE DÉCLARANT EN ALLEMAND ET RUSSE: « NOUS SOMMES DES PARTISANS ET AVONS TIRÉ SUR DES SOLDATS ALLEMANDS. »

Mon grand-oncle Karlis Lapins s’ engageait dans les actions de la résistance et des partisans, lorsque les nazis avaient assassiné la plupart des membres de notre famille. Survecu à la guerre, mon grand-oncle  travaillait pour le KGB en Russie sous un pseudonyme russe après 1945.

Je suis très fière de mon cher grand-oncle. Karlis Lapins est un héros pour moi.


11 Responses to “HOMMAGE À MON GRAND-ONCLE KARLIS LAPINS”


  1. 1 LIZOTCHKA novembre 2, 2008 à 6:47

    Il ne faut pas oublier ces pages tragiques de l’histoire européenne et l’histoire de sa famille. Est-ce que tu sais ce qu’est devenu ton grand-oncle en Russie?
    Bonne soirée.
    Elise

  2. 2 Eva novembre 2, 2008 à 7:46

    Bonsoir Elise,
    malheureusement je ne sais pas ce qu’ est devenu de mon grand-oncle en Russie.
    Il vivait avec une identité changée. Les agents du KGB ne pouvait pas contacter leurs familles …

  3. 3 binicaise novembre 3, 2008 à 8:12

    Qui peut savoir ce que l’on ferait dans des circonstances semblables, je crois que la resistance est une arme contre l’ ennemie qui peut être redoutable.
    Bonne journée bises Jacqueline

  4. 4 carole novembre 3, 2008 à 9:45

    bel hommage!!
    bon lundi éva!

  5. 5 Eva novembre 3, 2008 à 10:31

    Heureusement que la résistance est une arme redoutable.
    Bonne journée Jacqueline bises

    Merci Carole,
    bon lundi

  6. 6 LIZOTCHKA novembre 3, 2008 à 10:58

    Bonjour Eva,
    Moi aussi je te souhaite un bon début de semaine, en espérant que le temps s’arrange. Ce n’est pas terrible dehors en Sarthe.
    Beaucoup de dossiers « secrets » sont maintenant accessibles en Russie. Je connais l’histoire d’une Française qui a obtenu des renseignements sur son mari disparu pendant les purges staliniennes. Elle a appris ce qu’il était devenu, dans quel camp il était enfermé, quand il est mort, comment… Mais je suppose que ça doit pas être facile de communiquer avec des administrations comme l’ex-KGB (aujourd’hui FSB).
    A propos de Poutine, je ne l’apprécie pas car il a favorisé une dégradation de la mentalité, un retour à un nationalisme russe-orthodoxe. Mais bon, je trouve que les journalistes étrangers montrent la Russie d’une manière lamentable, à sens unique, sans nuances. La Russie est toujours le mal absolu. Cela me fait mal, m’énerve.
    Bonne journée, à bientôt!
    Elise

  7. 7 Eva novembre 3, 2008 à 11:13

    Bonjour Elise,
    moi aussi, ca me fait mal et ca m’ énerve que dans le ouest, la Russie est vue comme l’ incarnation du mal.
    Ma famille maternelle, mes soeurs et moi-même, nous sommes sur des « listes noires » en Allemagne à cause de cet grand-oncle qui travaillait pour le KGB.
    Tu peux t’ imaginer que la vie n’ est pas facile pour moi. D’ailleurs c’ est illegal, les « listes noires », mais ca ce fait toujours en Allemagne, en secret. C’ est contre les droits humains, je trouve cette facon de traiter les gens terrible !
    À bientôt …

  8. 8 revelise novembre 3, 2008 à 8:08

    Coucou eva, un bel hommage pour ton grand oncle, et une page d’histoire très émouvante, ça me donne la chair de poule de savoir que 3OO juifs ont péris dans cette synagogue, je te souhaite une bonne soirée bisous

  9. 9 Eva novembre 4, 2008 à 12:41

    Merci Revelise,
    bisous du soir

  10. 10 Kitty novembre 5, 2008 à 4:43

    Hello Eva,
    These are such sad and tragic photos. Was this of a concentration camp?
    How horrible to have had to live during this depressing and dangerous period.
    Have a nice afternoon,
    Kitty

  11. 11 Eva novembre 5, 2008 à 10:26

    Good evening, dear Kitty,
    this was the ghetto of Riga, where my mother’s Jewish family was arrested when the Nazis occupied the city in 1941. My grand-uncle Karlis Lapins escaped, fought against the Nazis on the side of the Russian partisans and went to work for the KGB, the Russian Secret Service, after the war. This is why I and my sisters are blacklisted in Germany.
    Wishing you a good night.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :