LES FRUITS DE LA POÉSIE II

cezanne92.jpg

PAUL CÉZANNE (1839 – 1906)

D’un fruit qu’on laisse

pourrir à terre,

il peut encore sortir

un nouvel arbre.

De cet arbre, des

fruits nouveaux

par centaines.

René Daumal (1909 – 1944)

RENÉ DAUMAL (1909 – 1944), né à Boulzicourt/Ardennes et décédé à Paris, est un écrivain francais. Très tôt engagé dans des expériences littéraires novatrices, il crée le groupe des « Phrères simplistes » à Reims.

En 1932, il rencontre le danseur indien Uday Shankar à Paris et part avec lui dans sa tournée aux États-Unis. Revenu à Paris en 1933, Daumal vit dans des conditions matérielles très difficiles mais obtient le prix Doucet pour « Le contre-ciel ».

Quasiment sans domicile fixe, il se déplace d’un endroit à un autre avec Véra Milanova. Ayant pris connaissance de sa maladie, une tuberculose déjà avancée, il séjournera dans les Pyrénées et dans les Alpes. Pendant la guerre il se marie avec Véra Milanova, israélite. Il meurt à Paris, à l’âge de 36 ans.

PHOTO: RENÉ DAUMAL (1909 – 1944)

9 Responses to “LES FRUITS DE LA POÉSIE II”


  1. 1 revelise septembre 23, 2008 à 4:12

    bonjour eva, et bien là je ne connais pas du tout. Jolie peinture sur une nature morte. Les prochains jours qui vont arriver je vais être moins présente, j’ai énormément de souci avec mon ordinateur, je pense qu’il va lacher d’un moment à un autre. Aujourd’hui je n’ai pas pu me connecter, sauf à l’instant, j’en profite pour vous prévenir. Bisous bonne soirée

  2. 2 laura septembre 23, 2008 à 4:14

    Hello Eva, what a nice rustic painting. It looks so old world. I hope you had a nice weekend.
    Have a pleasant evening,
    Laura

  3. 3 Eva septembre 23, 2008 à 4:16

    Merci de me prévenir, revelise.
    J’espère que ca va s’arranger …
    Bisous et bonne soirée.

    Merci Laura,
    la fin de semaine était calme chez moi.
    Bises et belle soirée.

  4. 4 rene septembre 24, 2008 à 12:18

    un destin pas fort enviable rene daumal, je n\’aime pas trop cezanne…il faut pour tout les gout..lol
    bon mercredi amities de cantn
    qing et rene

  5. 5 Eva septembre 24, 2008 à 12:40

    C’est ca, René,
    il faut pour tout les goûts.
    Bon mercredi et mes amitiés à toi et qing

  6. 6 Alain septembre 24, 2008 à 4:31

    Bonjour Eva
    Les paroles de cet écrivain sont pleines de vérité et cadrent bien avec le tableau de Cézanne !
    Bises
    Alain

  7. 8 binicaise septembre 24, 2008 à 7:21

    Voici ce que m’ont rappelé tes natures mortes avec des fruits :

    « Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
    Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous.
    Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
    Et qu’à vos yeux si beaux l’humble présent soit doux.

    J’arrive tout couvert encore de rosée
    Que le vent du matin vient glacer à mon front.
    Souffrez que ma fatigue à vos pieds reposée
    Rêve des chers instants qui la délasseront.

    Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête
    Toute sonore encor de vos derniers baisers ;
    Laissez-la s’apaiser de la bonne tempête,
    Et que je dorme un peu puisque vous reposez. »
    Paul Verlaine
    Je ne me rappelai que le début bravo internet pour m’avoir donné l’intégralite du poème…..
    Bonne journée bises Jacqueline

  8. 9 Eva septembre 24, 2008 à 8:29

    Bonjour Jacqueline,
    merci pour ce beau poème de Verlaine. Il me semble que les fruits inspirent beaucoup d’artistes …
    Bisous et belle journée


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :