L’AVENIR

Le passé n’est rien dans la vie,

Et le présent est moins encore:

C’est à l’avenir qu’on se fie

Pour nous donner joie et trésor.

Francois – René de Chateaubriand ( 1768 – 1848 )

PAUL GAUGUIN (1848 – 1903)

PAUL GAUGUIN, né à Paris et décédé à Atuona sur les Îles Marquises, est un peintre majeur francais.

Sa mère était la petite-fille de Simon Bolivar, elle descendait de propriétaires terriens d’Amérique du Sud, et même , selon la légende, d’un vice-roi du Pérou. Gauguin passait les années de son enfance à Lima/Pérou, où son père pensait trouver la fortune.

Après avoir fait ses études à Orléans, il s’embarque dans la marine marchande puis dans la marine francaise. Il navigue sur les mers du monde durant six ans. À son retour en France en 1870, il se convertit en agent de change à la bourse de Paris. Il partage alors une vie bourgeoise avec sa femme, la Danoise Mette-Sophie Gad, et leurs cinq enfants.

En 1874, Gauguin commence à peindre. En 1882, il abandonne son emploi à la bourse pour se consacrer à la peinture. Entre 1886 et 1891, il vit en Bretagne. Son style s’évolue, il devient plus naturel et plus synthetique. Gauguin cherche son inspiration dans l’art indigene et les estampes japonaises.

En 1888, il rencontre Vincent van Gogh. Les deux peintres vivent ensemble à Arles dans le sud de la France, passant leur temps à peindre la série sur les Alyscamps. Leur cohabitation tourne mal et se termine sur le fameux épisode de l’oreille coupé de van Gogh.

En 1891, ruiné, Gauguin s’embarque pour la Polynésie et s’installe à Tahiti. Dans la peinture, il soigne particulièrement l’expressivité des couleurs, la recherche de la perspective et l’utilisation de formes pleines et volumineuses. Influencé par l’environnement tropical et la culture polynésienne, son oeuvre gagne en force. À Tahiti, il fait la connaissance de Téhura qui devient son modèle. Gauguin est très inspiré et peint 7o toiles en quelques mois.

PAUL GAUGUIN: AUTOPORTRAIT (1893)

Mais après des années de bonheur, il a des problèmes de santé: une blessure à la jambe qui ne guérit pas et une crise de syphilis. Il décide alors de partir pour les Îles Marquises afin de retrouver l’inspiration. En 1901, il s’installe à Atuona sur l’ile de Hiva Oa. Affaibli, Gauguin meurt en 1903. Il est enterré dans le cimetière d’Atuona.

À la mort de Gauguin, ses idées s’étendirent aux groupes des fauves, des cubistes et des expressionnistes.

TOMBE DE PAUL GAUGUIN À ATUONA/ÎLES MARQUISES

9 Responses to “L’AVENIR”


  1. 1 laura septembre 7, 2008 à 4:57

    Hello Eva,
    thank you for sharing another nice painting with me. I like all the warm color tones in this composition.
    His self portrait is interesting, too.
    Wishing you a very pleasant Sunday,
    Laura

  2. 2 Eva septembre 7, 2008 à 5:08

    Merci Laura,
    bon dimanche soir à toi aussi.

  3. 3 revelise septembre 7, 2008 à 7:57

    Un grand peintre, il y aurait peint sur ces iles plus de 70 tableaux en quelques mois, de belles couleurs dans ses tableaux, bonne soirée à toi bisous

  4. 4 Eva septembre 7, 2008 à 8:09

    Merci Revelise,
    bises et bonne soirée à toi aussi.

  5. 5 Alain septembre 8, 2008 à 5:17

    Bonjour Eva
    Me voici de retour pour admirer ces jolies peintures ! Merci de tes visites pendant mon absence !
    Je pense qu’il faut vivre le présent pleinement car on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve !
    Bises et bon lundi
    Alain

  6. 6 Eva septembre 8, 2008 à 5:41

    Bonjour Alain,
    te voilà de retour, comme cela me fait plaisir.
    J’espère que tu as passé d’excellentes vacances.
    Vivre le présent pleinement ? Si seulement je savais comment le faire …
    Bisous de lundi à toi.

  7. 7 binicaise septembre 8, 2008 à 7:40

    Toujours des peintures magnifiques, c’est une époque que j’aime tout particulièrement , ensuite les cubistes notamment ne m’attirent pas.
    Bonne journée bises Jacqueline.

  8. 8 revelise septembre 8, 2008 à 10:15

    Bonjour eva, passe aussi une belle journée pour commencer le début de cette semaine, bisous

  9. 9 Eva septembre 8, 2008 à 10:23

    Bonjour Jacqueline,
    les fauves – oui, les cubistes – non !
    Bises de lundi à toi.

    Merci Revelise,
    bises et belle semaine à toi également.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :