LES FAMILLES

Les familles heureuses se ressemblent toutes; les familles malheureuses sont malheureuses chacune à leur facon.

Léon Tolstoi (1828 – 1910)

KUZMA PETROV – VODKIN: EN FAMILLE (1919)

LE COMTE LÉON TOLSTOI (1828 – 1910), né à Iasnaia Poliana et décédé à Astapovo, est un des écrivains majeurs de la littérature russe.

Alors que Léon n’avait que dix-huit mois, sa mère mourut d’une fièvre puerpérale. Jusqu’à huit ans et demi, il ne connut que la campagne, la famille et les petits paysans. Il apprit le francais, l’allemand et le russe. En 1837, son père meurt soudainement en pleine rue.

En 1844, Léon, âgé de seize ans, s’inscrit à la faculté des langues orientales de l’université de Kazan en pensant devenir diplomate. Mais très vite les études l’ennuyèrent. Lorsqu’il quitte l’université en 1847, il pensait trouver dans les travaux des champs à Iasnaia Poliana la raison d’être.

LA CHAMBRE DE LÉON TOLSTOI À IASNAIA POLIANA

Pendant la Guerre de Crimée (1853-1857) il rejoint un régiment en Bessarabie et fut dirigé en Crimée, où il connut le danger. Les massacres le révoltaient et la chute de Sébastopol le dégoûta définitivement du métier militaire.

STÈLE EN MEMOIRE DE LA PARTICIPATION DE LÉON TOLSTOI À LA DÉFENSE DE SÉBASTOPOL (1854 – 1855)

En 1855, Léon Toilstoi fut envoyé comme courrier à Saint-Pétersbourg où il fréquantait des cercles d’écrivains. De 1857 à 1860, il voyagea en France, Italie, Belgique et Allemagne. L’abolition du servage en Russie, ordonnée par le Tsar Alexandre II en 1861, enchanta Tolstoi.

En 1862, il rencontre Sophie Bers. Tolstoi écrit à sa tante: « Moi, vieil imbécile édenté, je suis tombé amoureux ». Marié et installé à Iasnaia Poliana, le couple connut des jours heureux.

LA FEMME DE LÉON TOLSTOI: SOFIA ANDREEVNA TOLSTAIA

AVEC LEUR FILLE ALEXANDRA

Léon Tolstoi adopta un régime végétarien en 1885 parce qu’il considérait que la consommation de chair animale est « absolument immorale, puisqu’elle implique un acte contraire à la morale: la mise à mort. »

LÉON TOLSTOI À SON BUREAU

PORTRAIT DE LEONID PASTERNAK (1908)

Léon Tolstoi était un pédagogue hors du commun. Il voulait mettre les enfants directement en contact avec la culture. Il imagine une prolifération de lieux culturels, où les enfants apprendraient en fréquentant ces lieux.

LÉON TOLSTOI AVEC SA PETITE FILLE

Les oeuvres principales de Léon Tolstoi sont « Guerre et Paix » (1864 – 1869), « Anna Karénine » (1873 – 1877), « La Sonate à Kreutzer » (1889), « Résurrection » (1899).

LA TOMBE DE LÉON TOLSTOI À IASNAIA POLIANA

6 Responses to “LES FAMILLES”


  1. 1 laura septembre 1, 2008 à 4:02

    Hello Eva,
    I enjoyed viewing these photos along with the painting. He was a very good artist. I like his work. Wishing you a great Monday,
    Laura

  2. 2 Eva septembre 1, 2008 à 4:38

    Merci d’apprécier cette peinture, Laura.
    Bises et belle soirée à toi.

  3. 3 revelise septembre 1, 2008 à 4:42

    Bonjour eva, magnifique article, et je ne peux qu’être enchantée voila mon écrivain préféré russe, j’ai lu tous ces livres. J’aime beaucoup aussi la peinture que tu as mise en haut. Très belle représentation de la famille, je te souhaite un agréable lundi, bisous

  4. 4 Eva septembre 1, 2008 à 5:17

    Bonsoir revelise,
    je suis heureuse que les romans de Léon Tolstoi te plaisent. Bisous de lundi à toi.

  5. 5 binicaise septembre 2, 2008 à 1:31

    Un article interessant sur Tolstoi.
    Bises Jacqueline

  6. 6 Eva septembre 2, 2008 à 3:41

    Merci Jacqueline,
    bisous à toi.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :