LE SAULE

claudemonet-weepingwillow1.jpg

CLAUDE MONET (1840 – 1926): LE SAULE

Mes chers amis, quand je mourrai,

Plantez un saule au cimetière.

J’aime son feuillage éploré;

La pâleur m’en est douce et chère,

Et son ombre sera légère

À la terre où je dormirai.

Alfred de Musset (1810 – 1857)

SAULE ET TOMBEAU D’ALFRED DE MUSSET AU CIMETIÈRE PÈRE-LACHAISE À PARIS

4 Responses to “LE SAULE”



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :