CHEMIN BATTU

« À chemin battu il ne croit point d’herbe. »

ALFRED SISLEY (1839 – 1899)

ALFRED SISLEY, né à Paris et décédé à Moret-sur-Loing, de nationalité britannique, fut un peintre du mouvement Impressioniste.

Son père William Sisley dirige une affaire d’exportation de fleurs artificielles avec l’Amérique du Sud. Alfred Sisley est envoyé à Londres, en 1857, pour une carrière commerciale. Il passe beaucoup de temps à visiter les musées et se consacre à l’art. De retour à Paris en 1862, il choisit pour sujet de ses toiles les paysages des environs de Paris, se montrant sensible à l’écoulement des saisons.

En 1866, il épouse Marie Lescouezec, originaire de Toul. Pendant les dernières années de sa vie la santé de Sisley décline. Il souhaite se faire naturaliser francais, mais les lenteurs administratives et la perte de certains papiers ne lui permirent pas de réaliser son voeu. Il décède d’un cancer en janvier 1899.

PHOTO: ALFRED SISLEY

8 Responses to “CHEMIN BATTU”



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :