CHATS GRIS

« La nuit, tous les chats sont gris. »

THÉODORE GÉRICAULT (1791 – 1824)

THÉODORE GÉRICAULT, incarnation de l’artiste romantique, est un peintre francais, né à Rouen et décédé à Paris. Son père George, magistrat et riche propriétaire, tiendra par la suite une manufacture de tabac. Sa mère descend d’une famille normande riche. Le peintre ne connaîtra pas de problèmes d’argent, et n’aura pas le souci de vendre ses oeuvres pour vivre.

Vers 1876, la famille Géricault s’installe à Paris et Théodore fait ses études au Lycée Imperial. Il étudie dans des ateliers de peintres avant de s’inscrire à l’École des Beaux-Arts de Paris en 1811. Géricault decide, en 1816, de partir pour l’Italie. Il est impressioné par les peintres de la Renaissance italienne, en particulier Michel-Ange. En 1820 et 1821, il voyage en Angleterre et découvre les grands paysagistes anglais, Constable et Turner.

En décembre 1821, le peintre revient à Paris. Il tombe malade et ne se débarasse pas de son état que Baudelaire décrira si bien: son « spleen », ennui de la vie. Théodore Géricault meurt en 1824, affaibli par une tuberculose chronique.

TOMBEAU DE THÉODORE GÉRICAULT AU CIMETIÈRE DU PÈRE-LACHAISE À PARIS

7 Responses to “CHATS GRIS”



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :